6 juin 2023

Assurance auto et couverture en cas de vol : comment bien protéger votre véhicule ?

Le vol ou la tentative de vol de votre voiture peut causer des désagréments importants, surtout si vous ne possédez pas une assurance adaptée à cette situation. Pour éviter les mauvaises surprises, il est essentiel de connaître les différentes garanties proposées par les assureurs et de souscrire le contrat d’assurance qui correspond à vos besoins.

Les différents types de garanties contre le vol

Pour être couvert en cas de vol ou de tentative de vol de votre véhicule, vous devez opter pour une assurance offrant une garantie vol. Il existe plusieurs niveaux de protection, proposés selon les formules d’assurance :

  1. La garantie vol simple : elle couvre uniquement les dommages causés par un vol ou une tentative de vol de votre véhicule, sans prendre en compte les éventuels dégâts occasionnés lors du vol (bris de glace, détérioration de la carrosserie…).
  2. La garantie vol étendue : elle inclut la prise en charge des dommages causés par le vol ou la tentative de vol, ainsi que les frais de remplacement des éléments dérobés (autoradio, GPS…).
  3. La garantie vol + incendie : cette garantie combine la protection contre le vol et l’incendie. Elle prend en charge les dommages causés par ces deux sinistres, ainsi que les frais de remplacement des éléments dérobés ou endommagés.

Les conditions d’indemnisation en cas de vol

Si votre véhicule est retrouvé suite à un vol, plusieurs scénarios peuvent se présenter :

  • Le véhicule est intact : dans ce cas, votre assureur vous restitue simplement votre voiture.
  • Le véhicule a subi des dommages : votre assurance prend en charge les réparations nécessaires, selon les garanties souscrites. Si les coûts de réparation sont supérieurs à la valeur du véhicule, l’assureur peut décider de le considérer comme économiquement irréparable et procéder à son indemnisation.

En revanche, si votre voiture n’est pas retrouvée après un certain délai (généralement 30 jours), l’assureur procède à son indemnisation. Le montant versé dépend alors de la valeur de remplacement du véhicule, établie selon différentes méthodes :

  1. La valeur à dire d’expert : un expert est mandaté par l’assureur pour évaluer la valeur de votre véhicule avant le vol.
  2. La valeur Argus : elle correspond à la cote moyenne des véhicules similaires sur le marché de l’occasion.
  3. La valeur majorée : cette méthode permet de prendre en compte certains éléments spécifiques qui peuvent augmenter la valeur de votre voiture (entretien régulier, faible kilométrage…).

Comment réagir en cas de vol ou tentative de vol ?

Si vous êtes victime d’un vol ou d’une tentative de vol de votre véhicule, voici les démarches à suivre :

  1. Déposer plainte : rendez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie pour signaler le vol. Un procès-verbal vous sera remis.
  2. Prévenir votre assureur : contactez rapidement votre compagnie d’assurance pour les informer du sinistre. Vous devrez leur fournir une copie du procès-verbal et remplir un formulaire de déclaration de vol.
  3. Envoyer les documents nécessaires : transmettez à votre assureur les pièces justificatives demandées (factures d’achat des équipements dérobés, par exemple) et conservez une copie de l’ensemble des documents envoyés.

Les délais à respecter

Il est important de respecter certains délais afin que votre demande d’indemnisation soit prise en compte :

  • Déposer plainte : il est recommandé de le faire dans les 24 heures suivant la découverte du vol ou de la tentative de vol.
  • Contacter l’assureur : la plupart des contrats d’assurance auto prévoient un délai de 2 jours ouvrés pour déclarer le sinistre à votre assureur.
  • Envoyer les documents : le délai peut varier selon les compagnies et les contrats, mais il est généralement compris entre 5 et 10 jours ouvrés.

Comment prévenir le vol de votre véhicule ?

Bien que l’assurance auto puisse vous indemniser en cas de vol, il est préférable d’éviter cette situation en adoptant quelques mesures de prévention :

  • Stationner dans un endroit sécurisé : privilégiez les parkings fermés et surveillés, ou les zones éclairées et fréquentées.
  • Verrouiller les portes : même pour une courte absence, pensez à verrouiller les portes et les fenêtres de votre voiture.
  • Utiliser un antivol : un dispositif mécanique (canne antivol, bloque-pédale…) ou électronique (alarme, coupe-circuit…) peut dissuader les voleurs.
  • Ne pas laisser d’objets de valeur : évitez de laisser des éléments attractifs à la vue, tels qu’un GPS, un téléphone portable ou un sac à main.

En conclusion, la souscription d’une assurance auto avec une garantie vol adaptée est essentielle pour être protégé en cas de vol ou de tentative de vol de votre véhicule. N’hésitez pas à comparer les différentes offres d’assurance pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.